LES QUATRE « VISIONNAIRES »

SVEN MASTBOOMS
Public Speaker

« Que vous perceviez l’avenir comme un défi ou une opportunité, comme incertain ou plein d’espoir, rien n’est gravé dans le marbre. Le futur se construit, même en cette période pénible. »

La flexibilité et la résilience sont essentielles au bien-être et à la prospérité de notre société. Des entreprises, mais aussi des familles et des individus.

Dans un monde qui évolue de plus en plus vite, il est important d’envisager l’avenir de manière bien éclairée et inventive. Notre vision de l’avenir détermine, en effet, les scénarios qui mènent au succès.

Sven Mastbooms est conseiller stratégique, conférencier de renom, marketeur et entrepreneur. Il porte un regard inspirant sur les développements technologiques et sociétaux dans diverses industries et sur leur potentiel pour les entreprises et les décideurs.

Sur quel thème porte notre entretien avec Sven ?

L’étudiant d’aujourd’hui est le travailleur/l’entrepreneur de demain. Quel sera l’impact de l’enseignement à distance sur la qualité des diplômés dans quelques années? Les connaissances et les compétences acquises correspondent-elles mieux aux exigences du marché du travail? Et dans quelle mesure la transition vers l’éducation digitale stimule-t-elle la créativité et l’audace d’entreprendre?

JOHAN THIJS
KBC

« La digitalisation est un moyen d’atteindre l’objectif suprême : devenir un bancassureur agile dans un monde où le comportement et les attentes des clients et des collaborateurs déterminent l’avenir. »

KBC a annoncé cet été l’arrivée d’une assistante basée sur l’IA et Kate a finalement vu le jour ce mois-ci. Elle conseille des clients sur dix services bancaires. Les données sont aujourd’hui pour Johan Thijs ce que l’essor de l’électricité était il y a 100 ans. Une source de nouvelles opportunités qui suppriment certains emplois pour en créer d’autres. Les banques qui se limitent aujourd’hui à digitaliser les services existants sont vouées à disparaître.

Johan Thijs travaille chez KBC depuis 1988 et est CEO du groupe KBC depuis 2012. Il figure en huitième position du classement des meilleurs CEO du monde.

In het interview met hem hebben we het over:

La transformation digitale du secteur financier et la manière dont KBC l’aborde en tant qu’entreprise, au niveau des collaborateurs et des clients. Comment le secteur financier va-t-il évoluer? Quels sont les défis à venir et comment le secteur financier les relèvera-t-il au mieux?

DEWI VAN DE VYVER
Flow Pilots

« Toujours partir de l’utilisateur, pas de la technologie. »

Dewi est CEO et cofondatrice de la scale-up Flow Pilots, qui supervise les projets d’innovation digitale et les mène de A à Z.

Dewi travaille toujours de manière centrée sur l’individu plutôt que sur la technologie. Outre son master en communication, elle a suivi des cours d’économie, de graphisme et de gestion IT. Trois domaines qui l’inspirent au quotidien dans sa fonction de CEO.

Maman de deux fils, Dewi fait, en outre, partie du panel du podcast technologique Tech45. Désignée ICT Woman of the Year 2020, elle vise à diversifier le secteur IT et l’univers professionnel et à les rendre plus inclusifs.

En tant que cofondatrice de l’événement de réseautage « The Ada Talks », Dewi offre un soutien actif aux femmes dans le domaine technologique.

Sur quel thème porte notre entretien avec Dewi ?

L’exigence du consommateur. Jusqu’où doit (peut) aller l’orientation client? Les principaux acteurs de l’e-commerce jouent déjà tous leurs meilleures cartes : des prix bas, une gamme large et qualitative et une livraison rapide. Est-il encore possible d’aller plus loin ou mieux vaut-il se concentrer sur des niches? Et comment la technologie peut-elle contribuer à convaincre les acheteurs plus rapidement?

PIET GODDAER
Singer / Songwriter

L’artiste belge Ozark Henry, très estimé par David Bowie, a produit avec succès un large spectre musical, allant de l’électronique d’avant-garde à la musique pop et classique. Il a collaboré avec des artistes légendaires tels que Martine Glover et Toots Thielemans (pour n’en citer qu’eux) et des orchestres de renom, dont the Metropole Orchestra. Son travail est reconnu et salué au niveau international. Il collectionne d’ailleurs les disques d’or et de platine.

Ozark Henry se définit par un mélange d’artisanat et d’expérience, d’audio et de visuel, d’héritage et de technologie.

Il a parlé de son travail révolutionnaire en « son 3D immersif » lors de conférences TEDx (Liège et San Francisco) et chez Google, à New York. L’AES et la NYU ont présenté, enfin, un de ses concerts avec un « son immersif et des performances réparties ».

Sur quel thème porte notre entretien avec Piet ?

Sa résilience en tant qu’être humain, entrepreneur et musicien. Comment envisage-t-il l’avenir en ces temps difficiles? L’anticipe-t-il ou poursuit-il ses activités comme d’habitude?